Conseils

Comment remplacer une fenêtre PVC ?

Pour des travaux d’embellissement, de ravalement ou de rénovation d’une maison, le remplacement d’une fenêtre peut donner un coup de jeune. Avec le temps, une fenêtre peut présenter des dégâts, et peut ne plus être efficace dans ses fonctions. Et le PVC présente plusieurs caractéristiques intéressantes pour vos travaux de rénovation. Voyons ici comment procéder au remplacement de fenêtre PVC.

Le choix du PVC comme matériau pour les fenêtres

Le remplacement de fenêtre est un des travaux de rénovation à entreprendre pour remettre à niveau la sécurité, le confort et les performances énergétiques de la maison. Il est alors nécessaire d’opter pour un matériau qui soit performant, tant sur la qualité que sur l’esthétique, comme le PVC.

D’abord, c’est un matériau qui offre une bonne isolation thermique et acoustique. Il permet d’offrir un confort intérieur en évitant l’infiltration de bruits et des flux d’air, surtout avec du double vitrage. Il résiste bien aux chocs, aux rayons UV, ne se déforme pas au fil du temps. Le PVC ne rouille pas, et ne demande aucun entretien. Sa légèreté et sa souplesse lui confèrent une bonne maniabilité, une facilité et une rapidité dans la conception et la pose. Vous avez la possibilité de choisir différentes teintes suivant le type de rendu esthétique voulu. Il est idéal pour un effet moderne, et peut s’adapter à des architectures plus classiques comme le bois. Et il est aussi peu onéreux en matière de prix dans le domaine de la menuiserie.

Toutefois, il est conseillé de se renseigner sur les réglementations en vigueur dans la localité avant d’opter pour ce matériau. En effet, certains Plans locaux d’Urbanisme (PLU) peuvent par exemple restreindre l’usage de fenêtre en PVC pour une harmonisation esthétique.

Les étapes des travaux à prévoir

Comme dans tout autre travail de remplacement, la dépose de l’ancienne fenêtre doit être faite au préalable. Puis viennent la découpe et la pose, en sciant les montants et les traverses, ce qui permet d’éliminer le dormant. Il est alors important de bien nettoyer le mur pour que la mousse ou la bande d’étanchéité puisse bien adhérer. Il peut être nécessaire d’utiliser un film imperméable, une mousse en fibres minérales ou une mousse pré comprimé pour isoler l’espace entre le mur et le cadre. Retirez ensuite le film protecteur du cadre, décrochez le vantail, et montez les éléments comme la poignée par exemple.

Le cadre monté est alors à insérer dans l’ouverture, en se servant des cales et de serre-joints. Veillez alors à ce que le dormant soit bien centré. L’étape de l’ajustement permet de s’assurer d’avoir le même alignement des cochonnets, un bon niveau des montants, et des longueurs de diagonale identiques.

Une fois le cadre bien ajusté, il faut maintenant le fixer sur le mur. À l’aide d’une perceuse, vous pouvez faire des trous qui vont faciliter le vissage sur les montants. Vient enfin la phase de finition qui consiste à enlever les cales et à combler les écarts. Vous pouvez utiliser du mousse polyuréthane expansif pour cela. Une couche de mastic silicone permettra d’optimiser l’étanchéité sur les bords. Un profilé de finition peut aussi parfaire l’aspect de votre réalisation. Il ne reste plus qu’à enlever les surplus de matière, de retirer les films protecteurs et de nettoyer l’ensemble de la fenêtre.

Le remplacement d’une fenêtre en PVC nécessite d’avoir du matériel adéquat comme un maillet, une perceuse, une pince, ou encore un niveau à bulle. Si vous êtes bon bricoleur, et que vous savez le remplacer, vous pouvez le réaliser vous-même, sinon demandez un devis auprès d’un professionnel pour des travaux de qualité.