Conseils

Défauts courants de votre chaudière à gaz et comment les réparer

La chaudière à gaz est devenue un élément indispensable dans les maisons dont l’eau chaude et le chauffage en dépendent. Pour maintenir la chaudière et le circuit de chauffage en parfait état, il est essentiel de faire contrôler le système chaque année. Ce service est généralement fourni par le fournisseur de gaz naturel ou par une société de services indépendante. Toutefois, même si les chaudières ont été révisées, elles peuvent encore présenter des problèmes. Nous passons en revue les pannes courantes des chaudières à gaz et leur solution.

La chaudière fait des étincelles mais ne s’allume pas

Dans la plupart des cas, la chaudière vous avertira via son écran frontal. En général, le signal rouge ou le code d’erreur s’allume et en consultant le manuel d’instructions du fabricant, vous pourrez trouver le type de défaut.

Ce problème est dû à un manque de gaz. Lorsque la chaudière fait des étincelles mais ne s’allume pas, il est possible qu’il y ait un robinet ouvert. Vérifiez que les robinets d’arrêt à la maison et au compteur sont fermés. Si vous vérifiez qu’ils sont tous fermés mais que la chaudière ne s’allume toujours pas, vous devez consulter un plombier Cannes .

La chaudière ne se met pas en marche ou l’eau n’atteint pas la température souhaitée

Il est plus probable qu’il s’agisse d’un problème de pression, qui peut être trop élevée ou trop faible. Rappelez-vous que pour qu’une chaudière fonctionne correctement, la pression doit être comprise entre 1,2 et 1,5 bar lorsque les radiateurs sont froids. lorsque le chauffage est allumé, la pression monte à 2 bar. Si la pression n’est pas suffisante, le problème le plus courant est qu’il y a une fuite dans l’installation. Dans ce cas, il est recommandé de contrôler les connexions entre les radiateurs, les purgeurs et les tuyaux et de vérifier que le capteur d’eau et le pressostat ne sont pas déconnectés. S’il y a une pression d’eau excessive, le problème peut se situer au niveau du vase d’expansion ou de la soupape de sécurité.

Un message d’erreur apparaît sur l’écran et la chaudière ne se met pas en marche

Il est possible que la chaudière soit bloquée au niveau du conduit de fumée et que le monoxyde de carbone qui se dégage ne soit pas évacué correctement. Dans ces cas, la chaudière est bloquée par mesure de sécurité pour empêcher les gaz toxiques de s’échapper. Il s’agit d’un défaut grave, donc si vous remarquez une odeur de gaz, n’utilisez pas la chaudière jusqu’à ce qu’un technicien la répare.

L’eau chaude fonctionne mais la flamme ne s’allume pas ou le chauffage n’atteint pas la température souhaitée.

Il peut y avoir un défaut dans la sonde de température de l’eau chaude sanitaire. Si la flamme ne s’allume pas, le capteur de température est sale ou défectueux. Si elle s’allume mais ne chauffe pas, le problème se situe au niveau de la vanne à trois voies ou du thermostat.

Enfin, n’oubliez pas que la durée de vie moyenne d’une chaudière est de 15 à 20 ans. Si vous devez remplacer la vôtre, vous pouvez choisir une chaudière à condensation.