Travaux

Comment sécuriser un chantier ? Nos conseils pour des travaux sans risques

Le chantier est une zone active où de nombreux ouvriers travaillent pour mettre en place l’exécution d’un projet. On peut y trouver plusieurs engins, matériels et outils pouvant être très dangereux. La sécurité d’un chantier est donc indispensable, que ce soit pour protéger ceux qui y œuvrent, les populations avoisinantes ou encore pour éviter les tentatives de vol. Découvrez les détails.

Les mesures pour sécuriser les ouvriers

La loi en vigueur impose aux ouvriers de chantier le port d’équipement de protection individuelle ou EPI. Cependant, cette règlementation s’applique également à toute personne qui fréquente les lieux, incluant les dirigeants, les partenaires et les autorités de garde. Il est donc dans la responsabilité des entrepreneurs de fournir et de prévoir le nombre d’EPI nécessaire pour tous ces intervenants.

Si on utilise aussi une palissade de chantier pour délimiter un chantier, c’est que cela permet de protéger les zones dédiées aux travaux. Les ouvriers peuvent donc travailler sereinement sans craindre les diverses influences extérieures qui risquent de compromettre le déroulement des travaux (circulation, visibilité).

Les précautions pour les habitants

Sécuriser un chantier est indispensable pour les habitants qui fréquentent la zone et surtout pour ceux qui habitent à proximité. Déjà, la délimitation avec des barrières ou des palissades est une bonne solution. Effectivement, le travail en chantier inclut plusieurs actions : creuser des trous, réparer des canalisations, faire des constructions en hauteur, …etc. Ces travaux peuvent représenter des gros dangers pour les passants et les curieux. Cependant, à titre d’avertissement et de prévention, les panneaux de signalisation sont aussi obligatoires pour tout chantier, que ce soit dans un endroit à forte fréquentation ou dans un axe plus périphérique.

Un chantier génère généralement des tonnes de déchets chaque jour, ce qui n’est pas non plus très bénéfique pour la santé des ouvriers et des habitants aux alentours. Sans parler des bruits traumatisants des gros engins. Au moins, il faut penser à des systèmes de stockage ou d’évacuation des déchets pour réduire les risques de propagation bactérienne. Pour les bruits, il n’y a pas grand-chose à faire, à moins de choisir des barrières à revêtement anti-bruit.

Les solutions contre le vol

Avant de mettre en place un chantier, les entrepreneurs doivent également inclure dans les principales préoccupations les mesures de sécurité à adopter pour éviter les tentatives de vol. Les malfaiteurs pourraient en effet s’intéresser aux machines, aux affaires dans les bases vie et les abris personnels ainsi qu’aux documents importants. Pour y remédier, il n’y a rien de mieux que de recourir aux caméras de surveillance pour avoir un œil partout.

Avec l’évolution technologique, il est possible de suivre les vidéos des caméras à distance et en simultanée à partir d’un seul ordinateur. Ces vidéos peuvent également être suivies depuis plusieurs endroits en utilisant des logiciels spécialisés. Ainsi, de leur côté les entrepreneurs peuvent y avoir accès et depuis les salles de contrôle en même temps. Il est aussi nécessaire d’avoir un poste de garde sur tous les accès menant au chantier pour savoir ceux qui y entrent et y sortent.